Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest Anjou, Maine" /> Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest Anjou, Maine" />

Carte de la france pendant la seconde guerre mondiale

Oradour assez que MailléReconstruire pour mieux oublier ?Un abattage invisibleLa renaissance mémorielle"/>

Vous lisez ce: Carte de la france pendant la seconde guerre mondiale

Annales aux Bretagne und des Pays du l’Ouest
*

Anjou. Maine. Poitou-Charente. Touraine


Voir plus: Vente De Cbd En France - Cannabidiol (Cbd) Le Point Sur La Législation

The massacre of Maillé (25 august 1944). Revisiting the difficult confinements of a collective memory of a battle crime

Voir plus: Cap D Agde Naturiste Libertin, Hôtel Libertin R5 Village Cap D'Agde

Le 25 août 1944, Maillé, un petit village ns Touraine, à savoir le également sort qu’Oradour-sur-Glane, rayé aux la atlas deux mois auparavant, les 10 juin. En effet, le matin ns vendredi 25 août 1944, vers 9 heures, ns troupe une soixantaine du soldats allemands encercle ce village d’Indre-et-Loire et y pénétrer afin aux tuer das habitants lequel y résident. Après une tuerie du près du trois heures, das soldats retraite le ville laissant derrière eux des centaines vingt-quatre victimes parmi eux trente-sept hommes, trente-neuf femme et quarante-huit enfants ns moins du quinze ans. Le abattage de Maillé est, par son importance, ns second massacre de population civiles aux la détachement Guerre mondiale en France, après celui d’Oradour-sur-Glane. Or, c’est quasiment tombé à lintérieur l’oubli dans près ns cinquante ans, aussi bon en terme judiciaires, politiques, lhistoire que mémoriels. Les facteurs qui ont comportement à ça « amnésie » sont multiples, elle entrent dans le cadre ns l’après-guerre, des Trente Glorieuses et de la difficile construction mémorielle du ces années de guerre.


On 25 respectable 1944, Maillé, a small bourgade of Touraine, shared the same fate oui Oradour-sur-Glane, destroyed deux months before, nous 10 June. Indeed, nous the morning of the Friday 25 august at roughly 9 a.m., a société of around sixty German soldiers encircled and entered the bourgade of Indre-et-Loire to kill the village’s inhabitants. After a slaughter that lasted almost three hours, auto soldiers left having killed une hundred et twenty-four personnes – thirty-seven men, thirty-nine women et forty-eight children. The abattage of Maillé is, after that ns Oradour-sur-Glane, the seconde most deadly abattage of french civilians du the seconde World War. However, auto event to be forgotten pour five years judicially, politically, historically, cible also in the collective memory. Multiple factors led to this “amnesia”. Lock belonged to thé specific circumstances ns the post-war period et the difficult construction of a routine memory of the français war years.